Archives de Tag: sécurité

Delanoë : « Des moyens supplémentaires au service de la sécurité des Parisiens »

Paris, le 6 février 2014
COMMUNIQUÉ DE PRESSE de Bertrand Delanoë
Des moyens supplémentaires au service de la sécurité des Parisiens

Depuis ce matin, des moyens supplémentaires sont déployés dans les 10ème, 18ème et 20ème arrondissements, comme cela avait été annoncé en décembre dernier par le Ministre de l’Intérieur.

Vingt-cinq policiers, formés et connaissant le terrain, composent une nouvelle Brigade Spécialisée de Terrain (BST). Ils sillonneront quotidiennement les quartiers de la Gare du Nord, de l’Hôpital Lariboisière, du boulevard de la Chapelle pour se consacrer à des interventions de proximité.

L’action de cette nouvelle brigade de policiers est accompagnée de la mise en place d’un Groupe Local de Traitement de la Délinquance (GLTD) réunissant, autour du procureur de la République, les services de la préfecture de police, de la Mairie de Paris et des mairies d’arrondissement pour une réponse pénale plus adaptée et plus efficace à chaque acte de délinquance.

Enfin, la réunion de lancement de la nouvelle Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) du 20ème arrondissement se tiendra aujourd’hui en présence notamment du préfet de police, du procureur de la République, de mon adjointe chargée de la prévention et de la sécurité et de la maire du 20ème arrondissement.

Les décisions prises par le Ministre de l’Intérieur, le préfet de police, le procureur de la République et la Ville de Paris traduisent d’une façon incontestable notre souci commun d’œuvrer pour la sécurité de Parisiens. Elles amplifient la dynamique engagée par l’arrivée des 332 gardiens de la paix affectés dans les commissariats de Paris depuis le 4 décembre dernier.

Ces mesures viennent s’ajouter à un travail constant depuis 2001 pour s’adapter aux évolutions de la délinquance : augmentation de plus de 50% de la participation de la Ville de Paris au budget spécial de la préfecture de police qui atteint désormais 308 millions d’euros, création de dix équipes de correspondants de nuit, renforcement des effectifs des inspecteurs de sécurité (de 459 à 612 agents), mise en place du Plan 1000 caméras de vidéo-protection, création du Groupement Parisien Inter-bailleurs de Surveillance (GPIS), qui permet à 200 agents de sillonner les ensembles sociaux sensibles, dispositif de réparation pénale pour les auteurs de dégradations des Vélib’, armement des inspecteurs de sécurité et des agents du GPIS…

Je tiens donc particulièrement à saluer l’engagement conjoint, sur le terrain, des services de police, de justice et de la municipalité parisienne pour la sécurité de tous.

Bertrand Delanoë, maire de Paris
 
 
 
 
 
 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ville de Paris

Le maire du 16ème se plaint des SDF

Dans sa lettre d’information sur la sécurité qui date de novembre 2012, le maire du 16ème, Claude Goasguen, se plaint de l’insécurité qui sévirait sur son territoire. Le 16ème arrondissement, un des arrondissements symbole des "quartiers riches" de Paris…

« Dans nos rues, des SDF sont de plus en plus nombreux, de plus en plus alcoolisés et agressifs, entonne le maire du 16ème. Ce n’est pas la situation générale mais nous recevons beaucoup trop de plaintes et de récriminations en ce sens, émanant notamment de la rue Mesnil et de la rue Saint-Didier »
Aussi a-t-il fait voter "à l’uninamité", lors du dernier conseil d’arrondissement, un voeu demandant « que le Préfet de police mette rapidement en oeuvre tous les moyens nécessaires au rétablissement de la sécurité » dans ce quartier.

Et notre édile d’en profiter pour ironiser sur la femme de Manuel Valls qui aurait, selon lui, demandé qu’on en fasse de même dans son quartier, « parce que cela la gênait »

Retrouvez la lettre d’information sur la sécurité du maire du 16ème
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans 16ème arrondissement, Société

La très chère sécurité des aéroports français

L’association Ville & Aéroport, qui a pour objet « de promouvoir le développement durable autour des aéroports, d’améliorer la qualité de vie des populations soumises aux nuisances aéroportuaires, et de favoriser une plus juste répartition des retombées économiques générées par l’activité aéroportuaire », communique sur le coût de la sécurité dans les aéroports français. « Une étude confidentielle montre que la taxe de sécurité dans les aéroports français coûte quatre fois plus cher aux voyageurs que dans le reste de l’Europe », lâche-t-elle dans un communiqué, dont voici la suite :

Révélée en exclusivité par le Journal du Dimanche du 12 août 2012, l’étude a été réalisée en fin d’année dernière pour le compte de l’Union des Aéroports Français (UAF), et estime à 11 euros en moyenne par voyageur le coût de la taxe « sécurité et sûreté des passagers et de leurs bagages », contre 3 euros en moyenne dans le reste de l’Europe. Selon le journal, le taux maximum de cette taxe, fixé par le gouvernement à 12 euros, serait atteint à Roissy – CDG, Orly, Nice ou Toulouse, Beauvais affichant 7,30 euros et Bora Bora 3,58.

Problème : les dépenses liées à la sécurité explosent, passant toujours d’après le JDD de 783 millions d’euros en 2010 à 843 l’année dernière, et probablement 894 à la fin de l’année. La hausse du nombre de passagers passant les portes des quelques 170 aéroports tricolores ne suffit pas à expliquer cette inflation : d’après un membre de l’UAF, des contrôles autrefois aléatoires sont devenus systématiques, d’où une hausse des achats et des coûts de maintenance.

Or la sécurité et la sûreté sont en général assurées par des sociétés privées, l’État n’intervenant pas contrairement par exemple à l’Allemagne (achat des équipements par les gouvernements régionaux) ou à l’Italie (camions incendie payés par Rome). Pour éviter de renflouer les aéroports, l’État aurait d’après le JDD permis l’instauration d’une autre taxe au titre du contrôle aérien et des révisions techniques des avions, « nichée dans la taxe dite aviation civile » et d’un montant de 5 à 8 euros selon les destinations. L’UAF affirme qu’elle ne sera pas suffisante, et que le gouvernement « devra tôt ou tard mettre la main à la poche » afin que ces coûts ne pénalisent plus la compétitivité des aéroports français.

 
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Consommation, Société

Aux Armes Citoyens !

SOCIÉTÉ
Plaidoyer pour l’autodéfense

En ces périodes troubles, les citoyens ne devraient-ils pas retrouver le droit d’être armés comme ils le furent par le passé ?

Tirant le constat de l’échec absolu des politiques publiques de sécurité menées en France depuis 30 ans – avec l’augmentation continue et parallèle de la criminalité et des dépenses publiques -, l’auteur propose d’embrasser une vision individuelle de la sécurité qui viserait à responsabiliser les Français et à leur permettre, en leur rendant les droits dont ils ont été dépouillés depuis un demi-siècle, de suppléer aux actuelles déficiences de l’État et de la police : droit à la possession et au port d’arme, sanctuarisation du domicile privé et renforcement de la notion de légitime défense, libre constitution d’associations sécuritaires et populaires.

Paul Lycurgues, né en 1978, est chercheur en sciences politiques et critique gastronomique

2 Commentaires

Classé dans Droit, Société