Archives de Tag: commerçants

On peut retirer de l’argent liquide chez les commerçants

Qui n’a jamais eu besoin de monnaie un jour et ne s’est pas adressé à un commerçant, qui vous a répondu, parfois d’un air méprisant : «On ne délivre pas de monnaie…»
 
C’est chose faite depuis le 13 janvier 2018. C’est la date à laquelle est entrée en vigueur une directive européenne sur les services de paiement.

Le texte permet aux commerçants de fournir des espèces aux clients lors des paiements par carte. Par exemple, lors d’achats pour un montant de 50€, le client pourra demander à régler 60€ par carte, et récupérera 10€ en liquide.

Une mesure un peu étonnante, à contre-courant de la tendance actuelle à la dématérialisation de l’argent.

► En savoir plus


► Vos Nouvelles de Paris
 
 
 
 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Bon plan, Consommation, Pratique

«Marche ou crève» : les artisans, commerçants et indépendants en révolte contre les abus du RSI


Le mouvement « Sauvons nos entreprises  » (indépendants, artisans, commerçants en butte aux abus du RSI) organise en ce moment une marche à travers la France et invite tous ceux qui veulent à se joindre à leur manifestation à Paris le 27 février prochain devant Bercy.

Jean-Paul R. tient une bijouterie en banlieue. La dernière fois qu’on l’a rencontré, il avait l’air soucieux. « Je viens de recevoir un commandement du RSI qui me réclame 39.000 euros…. ». Et Jean-Paul d’expliquer : « Avec ma femme, on a déclaré 20.000 euros de revenus. Et à cause de ça, ils réclament 39.000 euros. Ils se sont trompés, bien sûr, une fois de plus… Mais exigent que je paye tout de suite, sinon il y a des pénalités… »

Jean-Paul a l’habitude de ce type de bras de fer. « Je ne vais pas payer. Ils peuvent m’envoyer les huissiers, je ne paierai pas…»

Des cas comme celui de Jean-Paul, il y en a des milliers. Les travailleurs indépendants dénoncent les « dysfonctionnements » de leur régime social.

Un groupe d’indépendants a entamé une marche de protestation qui, de Niort, doit les conduire fin février devant le ministère de l’Economie à Paris.
Lire la suite dans Le Parisien

 
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Société