Musées et monuments : les bonnes pratiques à connaître avant de photographier


Est-il possible de photographier les œuvres dans les musées, si oui à quelles conditions ? Face à cette question dont les enjeux sont amplifiés par les prises de vue en nombre réalisées au moyen de téléphones portables et la diffusion des images sur les réseaux sociaux, le ministère de la culture et de la communication a souhaité accompagner les établissements qui doivent répondre aux demandes quotidiennes des visiteurs.

Un sujet qui fait débat puisque certains musées interdisent qu’on prenne des photos. Une situation dénoncée : « Droit et interdiction de photographier ? Les oeuvres appartenant à tous…»

Une charte intitulée « Tous photographes ! » a donc été élaborée par le ministère et différentes associations représentant les publics. Elle vise à « concilier les nouvelles formes de visite, les règles de civilité dans l’espace public et de bonnes conditions de prise de vue ».

La charte détaille cinq engagements réciproques entre le visiteur-photographe et les établissements patrimoniaux. Voici ceux qui concernent le visiteur.

Article 1 : dés son arrivée, le visiteur désactive son flash et fait en sorte de ne pas gêner les autres visiteurs lorsqu’il photographie ou filme.
Article 2 : lorsqu’il photographie ou filme, le visiteur veille à ne pas porter atteinte à l’intégrité des œuvres.
Article 3 : le visiteur peut partager et diffuser ses photos et ses vidéos, spécialement sur Internet et les réseaux sociaux, dans le cadre de la législation en vigueur.
Article 4 : le visiteur évite de prendre une photographie d’un membre du personnel de l’établissement en tant que sujet principal identifiable sans son autorisation formelle.
Article 5 : pour une prise de vue nécessitant un matériel supplémentaire, le visiteur doit faire une demande d’autorisation spécifique.

Cette charte est susceptible d’inspirer d’autres ministères, les collectivités territoriales (qui gèrent la majorité des musées en France) et l’ensemble du réseau des structures culturelles du domaine patrimonial.
>>Source

Les amoureux des oeuvres des musées et qui comptent bien photographier leurs oeuvres préférées dénoncent les pratiques de certains musées qui interdisent qu’on prenne des photos. À l’exemple du site suivant :

« Certains musées nationaux, comme le Musée d’Orsay, interdisent de photographier les œuvres. De quel droit? Les tableaux et les sculptures appartiennent à l’Etat donc au peuple français. L’argument invoqué? Ne pas gêner les visiteurs. Qu’est-ce qui gêne le plus? Les groupes agglutinés devant un tableau écoutant leur guide ou les photographes amateurs qui veulent garder un souvenir de leur visite sur leur smartphone ou leur appareil photo ? »

C’est certainement pour répondre à ce type de situation que cette charte a été édictée. « De toute façon, les règles changent tous les 15 jours, ironise une étudiante en histoire de l’art et archéologie. C’est extrêmement compliqué…»
 
 
 
 
 
 

« Les oeuvres appartiennent à tous !»
Cliquer pour lire la suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s