Mort du neuropsychiatre David Servan-Schreiber : la médecine officielle triomphe

AnticancerDans son livre, David Servan-Schreiber, avait mis en évidence certains aliments santé, à l’instar du curcuma, une épice qui a une incidence sur la non prolifération des cellules cancéreuses.
Des aliments qui n’ont cependant pas réussi à sauver notre neuro-psychiatre. Il faut dire aussi que le livre de David Servan-Schreiber présentait certaines lacunes : il ne prenait pas en compte les travaux de l’ingénieur hydrologue Louis-Claude Vincent qui expliquent comment les cellules cancéreuses prolifèrent ou non.

Les travaux de l’ingénieur hydrologue Louis-Claude Vincent ne datent pas d’hier. Ils datent de 1948. Ils prennent en compte trois éléments :
– le pH, qui évalue l’acidité d’une solution
– le rH2, qui évalue pour un pH donné, les facultés réductrices ou oxydantes d’une solution
– le rô, qui renseigne sur les propriétés conductrices ou isolantes d’une solution.

Parmi les solutions mesurables sur l’homme, on trouve le sang, l’urine et la salive.

Une histoire de terrain, en fait. On s’est aperçu que le sang et l’urine des cancéreux se trouvaient être particulièrement acides. D’où l’idée de proposer une alimentation qui corrigerait cette acidité. Il a été démontré que pour acidifier le sang, il fallait alcaliniser l’organisme, et donc lui apporter des aliments alcalins. Autant de notions que David Servan-Schreiber n’expliquait pas dans son livre. Et dont il n’a pas tenu compte.

L’un des premiers à parler de la relation entre alimentation et cancer est Rudolf Breuss qui avec sa méthode à base de légumes alcalinise l’organisme.

Les produits Beljanski, extraits d’alcaloïdes obtenus à partir de plantes anti-cancer connues depuis le début du 20ème siècle, vont dans le même sens, tout en agissant directement sur la cellule cancéreuse en l’empêchant de se répliquer de façon anarchique.

On l’aura compris : l’alimentation est tout. En zen macrobiotique, on explique même que l’on peut guérir de la plupart des maladies en changeant son alimentation pour des aliments Yang qui combattront les maladies Yin. Or le cancer serait la maladie la plus Yin qui soit…

Dernière remarque : l’incidence du stress dans le développement des maladies. Personne ne le sait, ou presque, mais le stress induit la production d’une hormone, le cortisol, dont la propriété est … de faire fuir de nombreux lymphocytes T4 de la circulation sanguine. On imagine les dégâts que cela provoque sur l’organisme…
Que dire de ces informations anxiogènes répétées à longueur de journée sur les radios et télévisions sur la production du stress ? A-t-on besoin qu’on nous assène toutes les heures (toutes les heures !) que les problèmes que rencontre la Grèce pourrait survenir en France ? A-t-on besoin qu’on nous assène en permanence  que le chômage monte ? A-t-on besoin de connaître tous les malheurs du monde ?
On notera que si TF1 a tant de succès dans la population, c’est que ses programmes bas de gamme visent avant tout à distraire, donc à évacuer le stress.

Liens :
Bioélectronique de Vincent : http://www.bevincent.com
Aussi : http://www.viveleau.com/documentation/Principes-BEV.pdf
Produits Beljanski : www.natural-source.com
Le site du Dr Beliveau : http://www.richardbeliveau.org
A lire :
– « Le zen macrobiotique : l’art du rajeunissement et de la longévité », de Georges Ohsawa
– « Acide-base, une dynamique vitale », de Philippe-Gaston Besson.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s