Archives de Catégorie: Technologie

Le Mode Avion pour recharger plus vite son portable

TECHNOLOGIE/ASTUCE

Le Mode Avion pour recharger plus vite son portable


En avion ou dans certains lieux comme les hôpitaux, les connexions réseau des smartphones et des tablettes connectées en 3G peuvent créer des interférences. Le mode avion a été conçu pour que les téléphones puissent rester allumés, sans perturber le fonctionnement de certains appareils électroniques.
Astuce : ce mode peut être utilisé dans la vie quotidienne pour économiser l’autonomie d’une batterie.

3 usages du Mode Avion … sans être dans l’avion
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Bon plan, Technologie

Le Passe Navigo bientôt sur téléphone mobile

TECHNOLOGIE

Le Passe Navigo bientôt sur téléphone mobile

On en parle depuis 2011. Le Stif avait candidaté à l’appel à projets "du Grand emprunt sur les services mobiles sans contact". Dans le but que les usagers franciliens puissent valider leur titre de transport avec leur "smartphone".
Cela va être possible, mais pas avant 2017, en région parisienne. La SNCF, la RATP, le groupe Orange et la société de sécurité numérique Gemalto ont annoncé le lancement de Wizway Solutions. Il faut juste être patient.
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Technologie

La France, en route vers la censure d’Internet

Le pays des Lumières, havre des libertés, met en place petit à petit un système de blocage administratif des sites web, sans intervention de la justice.

Par GUERRIC PONCET

C‘est le genre d’article qu’on espérait ne jamais devoir écrire… Les députés ont voté mardi soir en commission des Lois le blocage administratif de sites faisant l’apologie du terrorisme, et ce, sans intervention de la justice. L’Assemblée devra se prononcer en plénière mi-septembre sur l’ensemble du projet de loi de lutte contre le terrorisme. Si le but est évidemment louable, la mesure est largement critiquée, dans la droite ligne des blocages prévus pour lutter contre la pédopornographie.
Lire la suite
 
Note VNDP : Il sera intéressant de voir quels sont les députés, et notamment de droite, qui ont voté cette censure.
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Société, Technologie

Nouvelle charte parisienne de la téléphonie mobile

La Ville de Paris et les opérateurs de téléphonie Orange, Bouygues Télécom, SFR et Free Mobile viennent de trouver un accord sur la rédaction d’un projet de nouvelle charte de la téléphonie mobile à Paris.

Le projet de nouvelle charte, qui sera prochainement soumise au vote du Conseil de Paris, prévoit que « l’implantation de nouvelles antennes relais pour répondre aux besoins des usagers, le déploiement des antennes du 4ème opérateur, le déploiement de la 4G pour le très haut débit mobile ou la modification d’antennes existantes [feront] l’objet d’une gestion concertée répondant à des critères de transparence et d’information, contenant l’exposition à un niveau aussi bas que possible tout en maintenant la couverture et la qualité de service à l’extérieur et à l’intérieur des bâtiments ».
 
Il prend en compte les préoccupations des Parisiennes et des Parisiens « en conciliant l’aménagement numérique de la capitale en technologies mobiles avec la volonté de la Ville de maîtriser l’exposition des habitants aux ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile dans une relation partenariale de concertation renforcée ».
 
A cet effet,  le projet de nouvelle charte fixe deux niveaux de champs maximaux à ne pas dépasser dans les lieux de vie fermés (appartement, bureau…) : 5 V/m et 7 V/m, selon que la 4G est absente ou présente.
Il abandonne le mode de calcul parisien d’un niveau d’exposition moyenné sur 3 points et sur 24 h, qui était en vigueur depuis la première charte signée en 2003, et adopte le protocole de mesure de l’Agence Nationale des Fréquences.
La mesure concernera dorénavant le niveau mesuré au point le plus exposé quelque soit le moment et non plus la moyenne des niveaux sur 3 points et sur 24 h.
 
Un bilan annuel du déploiement de la 4G et de son impact sur l’exposition aux ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile dans les lieux de vie fermés sera effectué conjointement par la Ville et les opérateurs. Il pourra conduire à une révision du niveau de champ maximal appliqué à la 4G.
 
Dans ces conditions, la Ville de Paris mettra en oeuvre une concertation renforcée chaque fois que nécessaire.
 
Le projet de nouvelle charte prévoit également une information au public plus complète et plus accessible, ainsi que l’instruction par la Ville des demandes d’installation ou de modification d’antennes dans un délai maximal de 4 mois, à compter de la remise du dossier d’information par l’opérateur.
 
Enfin, il est prévu la réalisation, chaque année, d’une campagne de 400 mesures dans les établissements particuliers (crèches, écoles, établissements de soins…). Cette nouvelle disposition permettra à chacun des 1.200 établissements particuliers situés dans Paris de faire l’objet d’au moins une mesure de l’exposition tous les 3 ans.

 
 
 
 
 

2 Commentaires

Classé dans Consommation, Société, Technologie

Le minitel, c’est fini depuis le 30 juin !

TECHNOLOGIE / CONSOMMATION

Le Minitel en 2011 : 420 000 utilisateurs

En 2011, il y aurait eu 420 000 « utilisateurs » sur le réseau : c’est le nombre de Français qui se sont connectés au moins une fois sur le réseau Minitel. Au niveau des appareils, Orange indique qu’il reste encore 670 000 appareils dans la nature, sans que la société puisse savoir s’ils sont connectés, dans un grenier ou tout simplement en panne. En 2010, c’est deux millions de personnes qui auraient utilisé le Minitel, pour environ 200 000 euros de revenus pour France Telecom. En 2009, il y avait encore plus de 2 500 services actifs et un chiffre d’affaires de plusieurs millions d’euros (Iliad, avec le 3617 ANNU, empochait encore plus d’un million d’euros).

En remontant un peu, il y avait 9 millions d’appareils en France en 2000, 4 millions en 2004. Le nombre de services, plus de 25 000 pendant l’âge d’or, diminue rapidement : 5 000 en 2006, 4 000 en 2008, etc. Enfin, en 2007, le chiffre d’affaires généré restait très élevé : plus de 100 millions d’euros.

Source : actu.pcastuces.com

Poster un commentaire

Classé dans Consommation, Technologie