Archives de Catégorie: 18ème arrondissement

Le mur des je t’aime

18ème/Montmartre

Le mur des je t’aime

Quel écolier n’a pas gravé au canif sur son pupitre le prénom de son premier amour ? Quelle adolescente n’a pas livré à la pierre d’un mur de son quartier le secret d’un « Je t’aime »? Quel couple n’a pas ciselé ses initiales sur l’écorce d’un arbre dans un cœur percé d’une flèche ?

L’initiative de Frédéric Baron s’inscrit dans cette longue chaîne des passions muettes. Les amoureux ont leur jour de fête, la Saint-Valentin. Il est temps qu’ils aient aussi un point de rencontre. Un espace où l’amour se conjugue dans toutes les langues : Le mur des je t’aime.
Lire la suite
 
 
 
 
 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 18ème arrondissement

L’association Carton plein 75 recycle vos cartons

Si vous venez de déménager, et que vous soyez particuliers ou professionnels, vos cartons peuvent encore servir. L’association Carton plein 75 réalise une collecte gratuite, écologique et solidaire de vos cartons de déménagement usagés. Les cartons seront réutilisés pour fournir un travail rémunéré à des personnes en situation de grande précarité.

La collecte se fera sur rendez-vous pris sur cartonplein.org et directement à votre domicile.

Située dans le 18ème arrondissement de Paris, Carton plein 75 est une association qui propose un accompagnement et un travail rémunéré à des personnes en situation de grande précarité par la réutilisation des cartons de déménagement. Elle participe des nouvelles formes d’économie circulaire et durable au service d’un projet solidaire.

L’association Carton Plein 75 lance le carton de déménagement solidaire et écologique de Paris.
 
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans 18ème arrondissement, Solidarité

« Je suis de gauche, mais de là à mettre mes enfants dans une école du 18ème… »

TROUVÉ SUR LE NET


 
 
 
 
 
 
 

 
 

 

Poster un commentaire

Classé dans 18ème arrondissement, école, Politique, Société

Échange d’ampoules

Les ampoules à incandescence sont amenées à disparaitre. Seules les ampoules à basse consommation demeureront disponibles à terme. Dans le but de « faire de grandes économies d’énergie, de réduire de façon importante les émissions de gaz à effet de serre liées à l’éclairage et les factures d’électricité des ménages ».

Seul problème, ces ampoules à basse consommation coûtent trois à sept fois plus cher par rapport aux ampoules à incandescence, et peut demeurer un point de blocage pour certains foyers.
La Ville de Paris a mis en place une opération qui permettra à près de 32 000 foyers parisiens, dont 4500 dans le 18ème, en situation de précarité, d’échanger une ampoule à incandescence contre 3 ampoules basse consommation de 20 watts.[…]

 
 
 
 

2 Commentaires

Classé dans 18ème arrondissement, Économie, Consommation, Ville de Paris

Le Petit Ney : un café littéraire peu ordinaire

Cela pourrait être un simple local associatif. Les habitants du quartier qui l’ont créé en 1994 ont préféré que ce soit un café litteraire, doublé d’un restaurant, ouvert à tous, adhérents et non adhérents, avec la volonté de «valoriser leur micro-quartier »

Le commerce équitable y a bonne place, au niveau restauration. Côté programmation, il y a à boire et à manger : soirée lecture, café chantant, projections débats, concerts… Il y a même un atelier de couture et stylisme.

L’association Le Petit Ney est née, en 1994, de la volonté d’un groupe d’habitants unis par un projet collectif pour valoriser leur «micro-quartier» enclavé entre le Boulevard des Maréchaux et le périphérique et classé Politique de la Ville zone sensible urbaine.

Ces habitants se sont fédérés autour d’un journal de quartier mensuel toujours existant. Puis parallèlement, l’association a organisé différentes manifestations culturelles (expositions photo en 1995, exposition-peinture en 1996, «Une cité dans son quartier» en 1998…) et sportives, Les 6h du Petit Ney (1ère édition en 1997) afin de valoriser le quartier et ses habitants et de répondre à des demandes nées à partir du journal.
Le quartier a été classé quartier « Politique de la ville » en mars 1995, l’association s’est rapidement investie dans cette politique et y a participé pleinement.

Devant le manque d’offre culturelle, de sa non-prise en compte et l’absence de reconnaissance dans le cadre de la « Politique de la ville » dans le quartier, l’association a proposé dès 1996, le projet « Café Littéraire » afin de répondre à ce besoin et au besoin de rencontres des habitants. Le journal est ainsi devenu peu à peu un «espace de rencontre virtuel». Le Café Littéraire Le Petit Ney, espace de rencontre à vocation culturelle, s’est ouvert en mars 1999. L’objectif de l’un et de l’autre était de mettre en lien des habitants et acteurs du quartier et de le valoriser.

En savoir plus

Le petit Ney
10, avenue de la Pte Montmartre
75018 Paris
Tel : 01 42 62 00 00

 
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans 18ème arrondissement, Culture, Sortir