Pas de quartier entre Kuster et Lepetit

La question du fonctionnement des conseils de quartier donne un échange un peu vif entre Annick Lepetit, députée de la 17ème circonscription (sur le 17ème et 18ème arrt) et candidate malheureuse aux dernières municipales dans le 17ème arrondissement et Brigitte Kuster, maire UMP du 17ème, réélue haut la main.

Dans une lettre ouverte que l’on trouve sur son blog, Annick Lepetit dénonce « la mainmise des élus de votre majorité sur le fonctionnement et l’organisation des conseils de quartier ». Et fait remarquer que :
1) la convocation et l’ordre du jour du bureau sont décidés par votre adjoint

2) la date de la réunion est décidée par votre adjoint

3) la convocation est adressée aux 40 membres du bureau seulement trois jours avant la réunion, sur décision de votre adjoint.



Et d’ajouter :
«J’aurais pu prendre aussi comme exemple la même convocation envoyée également hier par votre adjoint délégué du conseil de quartier Pereire-Malesherbes aux membres du bureau pour les réunir… du jour au lendemain !»

Pour conclure « Où est la démocratie dans tout cela ?»
Texte complet ici

Sur son blog, Brigitte Kuster ne manque pas de répondre à notre députée en ironisant sur sa défaite : « Annick Lepetit a choisi de placer cette mandature sous le signe de la polémique. Sans doute est-ce là sa réponse à la défaite cuisante qu’elle a essuyée dans le 17ème aux dernières municipales. Comme quoi, on ne tire pas forcément de grandes leçons de ses échecs…».

Et de lâcher :
«La polémique porte, cette fois, sur la supposée mainmise qu’exercerait mon équipe sur les Conseils Consultatifs de Quartier (CCQ).»

Derrière ces conflits picrocholins (dont les causes paraissent obscures, dérisoires ou ridicules, Ndlr), Annick Lepetit reproche, en réalité, aux élus chargés d’animer les CCQ de faire ce pourquoi ils ont été élus. Et de le faire conformément à la loi.

Son refus de participer aux CCQ est donc parfaitement injustifié. Comme le sont ses menaces à peine voilées sur l’attribution des budgets alloués aux conseils de quartier.»
Texte complet ici

Bref, rien que du classique. Les convocations et les envois de dernière minute étant un grand classique du fonctionnement démocratique des mairies.

 
 
 
 
 
 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans 17ème arrondissement, Politique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s