Trop de personnes inutilement traitées pour un « cancer » ?

Un rapport américain admet que trop de personnes traitées pour un cancer… n’en avaient pas vraiment un.

mammogram-with-female-doctor-and-patient-2C’est un nouveau pavé dans la mare du dépistage du cancer : selon un rapport commissionné par l’Institut national du cancer américain (NCI), le sur-diagnostic et le mauvais diagnostic du cancer figurent parmi les responsables de l’accroissement de l’épidémie.

Actuellement, les cancers du sein et de la prostate sont les cancers les plus fréquemment diagnostiqués chez la femme et l’homme respectivement. Ce sont justement deux cancers qui sont particulièrement soupçonnés de sur-diagnostic et sur-traitement.

Lire la suite sur lanutrition.fr
 
 
 

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Santé

2 réponses à “Trop de personnes inutilement traitées pour un « cancer » ?

  1. Saurer

    Comment un mauvais diagnostic peut il engendrer une épidémie ? Virtuellement dans les chiffres seulement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s