Le 3117, le numéro de la SNCF en cas d’agression

Dans les films à suspens, on a tous vu un jour une personne terrorisée par l’arrivée d’un intrus chez elle se précipiter sur le téléphone, comme si l’arrivée tardive de la police pouvait la sauver des velléités meurtrières du psychopathe qui a décidé de la trucider. Et cela ne rate jamais, à peine le téléphone décroché, elle passe de vie à trépas.

Téléphoner quand on se fait agresser, c’est ce que propose la SNCF depuis maintenant deux ans : le 3117, généralisé à l’ensemble du réseau Transilien. Pour avoir assisté à une agression dans le RER, difficile de sortir son portable quand on a des bêtes sauvages sur le dos…

Enfin, il paraît que cela rassure. On peut bien évidemment appeler quand on est témoin d’une agression et/ou d’un voyageur malade ou blessé. C’est mieux que rien.

Article lié :
Urgence Transilien : le 3117

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Pratique, Société

2 réponses à “Le 3117, le numéro de la SNCF en cas d’agression

  1. Saurer

    De toute façon les « agents » diront qu’ils sont sur une affaire et qu’ils viendront immédiatement après l’avoir réglée. Cela leur donne le temps de laisser le ou les agresseur(s) quitter les lieux et ne pas avoir de confrontation à subir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s