Archives mensuelles : décembre 2012

Le 3117, le numéro de la SNCF en cas d’agression

Dans les films à suspens, on a tous vu un jour une personne terrorisée par l’arrivée d’un intrus chez elle se précipiter sur le téléphone, comme si l’arrivée tardive de la police pouvait la sauver des velléités meurtrières du psychopathe qui a décidé de la trucider. Et cela ne rate jamais, à peine le téléphone décroché, elle passe de vie à trépas.

Téléphoner quand on se fait agresser, c’est ce que propose la SNCF depuis maintenant deux ans : le 3117, généralisé à l’ensemble du réseau Transilien. Pour avoir assisté à une agression dans le RER, difficile de sortir son portable quand on a des bêtes sauvages sur le dos…

Enfin, il paraît que cela rassure. On peut bien évidemment appeler quand on est témoin d’une agression et/ou d’un voyageur malade ou blessé. C’est mieux que rien.

Article lié :
Urgence Transilien : le 3117

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Pratique, Société

La vitamine B6 pour rester sobre

Alors que les professionnels de la sécurité routière imaginent pour justifier leur salaire d’empêcher les jeunes de conduire après avoir bu (qui oserait s’opposer à leur argumentation comme quoi « ce sont les jeunes qui se font le plus tuer » ?), on remarquera que personne ne prend la peine d’expliquer à nos jeunes et aux conducteurs en général qu’il existe un produit simple qui permet de boire sans être saoul.
Faire peur et punir, c’est tellement plus facile et cela rapporte tellement plus d’argent…

On l’appelle la vitamine des alcooliques. C’est celle qui est prescrite systématiquement aux malades. Cette vitamine c’est la vitamine B6, généralement associée en synergie avec le vitamine B1.

Prendre de la vitamine B6, c’est être assuré(e) de pouvoir boire sans être saoul(e). Car la vitamine B6 est la vitamine qui aide le foie à éliminer l’alcool. Pratique quand on sait qu’on va participer à une repas arrosé qui sera suivi de la signature d’un contrat, par exemple.

Les ados, surtout les filles, qui risquent d’être poussés à la consommation lors d’une soirée auront tout intérêt à prendre de la vitamine B6 en cachet.

Le résultat est pratiquement garanti : on ne sera pas saoul.

Ce qui ne veut pas dire qu’on peut beaucoup boire lors d’un repas, reprendre le volant et être sûr d’être controlé négatif.
 
La pistache, riche en vitamine B6
La pistache est une excellente source de vitamine B6. Pourquoi s’en priver et ne pas la proposer systématiquement lors de l’apéritif ? Même si la vitamine B6 sous forme de cachet est le plus sûr moyen de rester sobre.

Articles liés :
Pourquoi mettre la pistache au menu ?
Gueule de Bois : Le MSM et la vitamine C suppriment la gueule de bois
La Prévention routière a été créée par des sociétés d’assurances
Alcool au volant
 
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Humeur, Santé, Société

C’est de l’art…

Jusqu’au 7 janvier 2013, le centre Pompidou propose l’exposition BERTRAND LAVIER, DEPUIS 1969.

Et le centre de nous expliquer : « Bertrand Lavier a bâti une œuvre qui, au gré de divers "chantiers" ouverts mais jamais fermés, invite son public à se déprendre de ses certitudes. Jouant avec les catégories, les codes, les genres et les matériaux, l’art de Lavier manifeste une inclination pour l’addition, le croisement, l’hybridation, la transposition. La rétrospective présentée par le Centre Pompidou, organisée thématiquement et non chronologiquement, propose, en une cinquantaine d’œuvres, un parcours qui met en évidence cette entreprise de court-circuit des identités, une exposition qui sollicite à parts égale »

Parmi les "oeuvres" exposées, on trouve :
Art Pompidou
 
Art Pompidou 2
 
Art Pompidou 3
 
D’aucuns diront que c’est du « foutage de gueule », et que dans les banlieues ce type d’art n’amuse pas…
Galerie 2 – Centre Pompidou

 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Arts

Le 114 pour les sourds et malentendants

114 : le numéro d’urgence par sms (ou fax) pour les personnes sourdes ou malentendantes
Toute personne sourde ou malentendante, victime ou témoin d’une situation d’urgence, peut désormais composer le 114. Dans un premier temps, ce numéro est accessible exclusivement par sms (depuis un téléphone mobile) ou par fax (depuis une ligne fixe du réseau téléphonique commuté) en France métropolitaine.

Ouvert 24h24 et 7j/7, ce numéro gratuit permet d’alerter le Samu, les pompiers, la police ou encore la gendarmerie. En cas d’urgence, il faut essayer de donner le maximum d’informations (qui êtes-vous ? qui a un problème ? où est le problème ? quel est le problème ?). Une fois le sms (ou le fax) envoyé, le 114 vous répond par un message écrit : « votre sms (ou fax) bien reçu. Le 114 vous répond bientôt. » Au bout d’1 minute, en cas de non réception de ce message, il faut renvoyer un nouveau sms (ou fax). Le 114 peut envoyer alors un 2ème sms (ou fax) pour demander des renseignements complémentaires. Si le 114 constate qu’il y a vraiment une urgence, il alerte les secours qui interviennent.

Attention, ce numéro ne reçoit pas les appels vocaux téléphoniques !

 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Société

Malgré le drame de Newton, les États-Unis plus sûrs que l’Europe

Malgré le drame de Newton, habiter aux États-Unis est plus sûr qu’habiter en Europe.

C’est ce que démontre Paul Lycurgues, chercheur en sciences politiques, dans son fascicule intitulé "Aux Armes Citoyens !, Plaidoyer pour l’autodéfense"

Pour cela, notre chercheur s’appuie sur des données issues d’Eurostat, "Crime and criminal justice statistics – 2010" : « Pour une population une fois et demie supérieure, l’Europe élargie entegistre un nombre de crimes plus de deux fois supérieur aux chiffres américains : 1 crime par an pour 19 habitants, contre 1 pour 28 aux États-Unis »
Et celui-ci de remarquer : « L’image d’une Amérique livrée aux gangs et gangrénée par les armes ne tient pas ; malgré son prohibitionnisme général, l’Europe souffre bel et bien d’une criminalité supérieure… »

Et d’ajouter : « Ces chiffres sont d’autant plus intéressants que les auteurs américains, qui s’intéressent depuis longtemps à la question du rapport entre crimes et armes à feu, n’ont jamais pu démontrer de corrélation positive entre les deux. Il y a au contraire, pour certains, une corrélation négative ; l’accès aux armes ferait diminuer la criminalité ! »

On l’aura compris, Paul Lycurgues défend l’idée que les honnêtes citoyens puissent se défendre face à une criminalité de plus en plus croissante.
Marseille en est l’exemple le plus flagrant, avec ses armes lourdes qui circulent dans les quartiers. « Les honnêtes gens, eux, sont plus désarmés que jamais, alors même que la police n’a jamais été aussi peu capable de les protéger »

« Passons sur l’hypocrisie de nombreux défenseurs de la ligne "tu ne tueras point". Ceux, par exemple, membres de l’intelligentsia médiatique, qui trouvent choquant que l’on tue pour se défendre, ou que l’État tue pour se protéger, mais qui considèrent comme parfaitement normal d’apporter la démocratie à un pays lointain à coups de missiles, souvent au mépris de la vie de populations civiles et de celles de nos soldats… »

On pourra remarquer que des pays comme la Suisse ou Israël arment en permanence leur population.


Présentation de l’éditeur
Tirant le constat de l’échec absolu des politiques publiques de sécurité menées en France depuis 30 ans – avec l’augmentation continue et parallèle de la criminalité et des dépenses publiques -, l’auteur propose d’embrasser une vision individuelle de la sécurité qui viserait à responsabiliser les Français et à leur permettre, en leur rendant les droits dont ils ont été dépouillés depuis un demi-siècle, de suppléer aux actuelles déficiences de l’Etat et de la police : droit à la possession et au port d’arme, sanctuarisation du domicile privé et renforcement de la notion de légitime défense, libre constitution d’associations sécuritaires et populaires.
Biographie de l’auteur
Paul Lycurgues, né en 1978, est chercheur en sciences politiques et critique gastronomique.
 
Articles liés :
Un citoyen libre est un citoyen armé
Où l’on reparle de la police de proximité
L’État doit-il nous protéger à tout prix contre les violences ?

 
 
 
 
 
 
 

3 Commentaires

Classé dans Société

Compte-rendu de mandat de Bertrand Delanoë et de l’équipe municipale sur le thème : "L’accès aux soins"

Vendredi 14 décembre à 18h15

Dans le cadre des comptes rendus de mandat qui se déroulent cette année du 20 septembre au 20 décembre 2012, Bertrand Delanoë et ses adjoints invitent les Parisiens, vendredi 14 décembre à 18h15 à l’Université des Sciences de l’Homme et de la Santé Paris-Descartes, dans le 6e, pour un échange autour de l’accès aux soins à Paris.

La Ville de Paris poursuit son engagement pour le maintien d’une offre de soins et de prévention, avec pour objectif la réduction des inégalités sociales de santé dans la capitale. Doté d’un budget de 2 millions d’euros, le programme parisien de renforcement de l’offre de soin de secteur 1 contribue notamment à moderniser les centres de santé municipaux, et soutient les investissements des centres de santé associatifs et des maisons de santé pluridisciplinaires. La Ville a également mis en place le label Paris Santé et développe la coordination entre les différents acteurs de soins à Paris. D’autre part, cinq points d’accès aux droits dans les centres médicosociaux accueillent les populations exclues qui ne bénéficient pas d’une couverture sociale.

Déroulé :
· Ouverture par Bertrand Delanoë ;
· Intervention de Danièle Pozza, directrice de l’Institut Alfred Fournier (IAF), centre de santé, de planification familiale, de dépistage anonyme et gratuit pour le VIH et les maladies sexuellement transmissibles, de biologie médicale et de dépistage du cancer du sein.
· Echanges entre les Parisiens, Bertrand Delanoë et ses adjoints.

Date et lieu de l’événement :
Vendredi 14 décembre à 18h15
Amphithéâtre Descartes
Université des Sciences de l’Homme et de la Santé Paris Descartes
12 rue de l’École de Médecine
Métro : Odéon
Entrée libre

Les comptes-rendus de mandat :
Depuis 2001, Bertrand Delanoë et ses adjoints vont chaque année à la rencontre des Parisiens dans les 20 arrondissements, pour échanger sur le bilan de l’action municipale et sur l’élaboration des projets à venir. Ces comptes-rendus permettent de tisser des liens démocratiques en favorisant le dialogue permanent entre les citoyens et leurs élus. Depuis 11 ans, l’action municipale est en effet conduite par une volonté de réalisations concrètes au plus près des attentes des Parisiens.

 
 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Ville de Paris

Et si on logeait les SDF et les migrants dans les palais de la république ?

Quiconque a déjà pénétré dans les palais de notre république a été étonné des espaces incroyablement vides que l’on peut constater quand on a l’occasion de s’y promener.

Que ce soit L’Élysée, Matignon, ou l’Hôtel de Ville de Paris dirigé par un maire socialiste, les places ne manquent pas pour accueillir des dizaines, voire de centaines de SDF et migrants qui y seraient assurément au chaud.

Car si Cécile Duflot estime que l’Église catholique n’occupe pas tous ses locaux, qu’en est-il alors du gouvernement, et autres instances du même acabit ?

Les photos ci-dessous sont issues de l’Hôtel de ville de Paris. Des couloirs et des salles, la plupart du temps totalement vides.
Qu’attend Anne Hidalgo pour ouvrir ses portes aux SDF et migrants ?

 
 
 
 
 

2 Commentaires

Classé dans Humeur

Les chansons de Nolwenn Leroy aident à guérir des malades

Les prochains concerts que propose Nolwenn Leroy dans toute la France donnent l’occasion de mettre l’accent sur un phénomène qui peut paraître incroyable : les chansons de Nolwenn sont utilisées pour soigner des malades, dans le cadre de thérapies portant sur des lésions cérébrales.

MIEUX QUE MOZART !
C’est ce qu’explique Pierre Lance, dans son livre sur "les Savants maudits, chercheurs exclus" : « Le docteur américain Frederick R. Carrick, spécialiste reconnu en neurochirurgie, travaillant sur le coma, a découvert que la voix de Nolwenn Leroy avait des effets très bénéfiques sur ses patients et il a remplacé Mozart en musicothérapie par la voix de notre chanteuse ! Il faut savoir que la musique de Mozart est largement utilisée dans beaucoup de pays pour ses excellents effets dans de nombreuses pathologies nerveuses et psychiques. Et le Dr Carrick découvrit que la voix de Nolwenn Leroy avait un effet encore supérieur à la musique de Mozart. C’est ce qu’il déclara un jour dans une émission de la chaîne de télévision américaine TBN (50 millions de téléspectateurs), ce qui provoqua aussitôt, on le devine, un boom sur les ventes du premier album de Nolwenn, tandis que la chaîne recevait des centaines de milliers d’appels et d’e-mails à son sujet »

Un autre médecin américain, le Dr Tedd, déclare notamment : « Ce qui est intéressant, c’est que cette chanteuse est française, et en ce qui concerne les gens pour qui j’ai utilisé ce CD – je l’ai fait en Chine, en Corée ou aux États-Unis, ils ne comprenaient pas les paroles – ce n’est pas comme s’ils écoutaient un hymne national ou une chanson très populaire qui en général font monter l’adrénaline, parce qu’ils connaissent la chanson. Quand on ne connaît pas les paroles, c’est forcément la voix qui fait tout changer. C’est la beauté de cette expérience, et quand je faisais mes démonstrations, les autres médecins souhaitaient également l’entendre. »

 
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Santé, Société

Les visites de l’opéra Paris Bastille

L‘opéra Paris Bastille voulu par Jack Lang se visite. Si, si…

https://i0.wp.com/files.offi.fr/lieu/2881/images/200/c4e3fb9202ad5b7957bae00bdfa3e559.jpgDes visites sont organisées chaque jeudi à 17h. Elles durent 1h1/2 et ne demandent pas de réservation, sauf pour les groupes.
Renseignements : 01 40 01 19 70
 
 

Tarifs : 12€ / 10€ / 6€

Prochaines visites en décembre : 6, 12, 22, 24, 26, 28, à 17h

Les billets sont vendus 10 minutes avant la visite, à la billetterie de l’Opéra Bastille, 130 rue de Lyon.

http://www.operadeparis.fr/pratique/visites/opera_bastille/

 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Arts, Culture