Archives quotidiennes : 14 juillet 2012

Comment l’en sortir ?

Le problème n’est pas « comment en sont-ils arrivés là ? », mais surtout … « comment les en sortir ? »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans On rigole

Les charges de l’Assemblée nationale, bien plus importantes qu’en Allemagne ou en Angleterre

SOCIÉTÉ / POLITIQUE

En cette période difficile, dans l’esprit d’une réduction de la dette publique et d’une limitation des dépenses de l’Etat, on pourrait légitimement imaginer que la majorité en place se pencherait sur certaines dépenses très particulières qui sont devenues au fil des temps de véritables privilèges. Cela ne semble pas le cas…

Les charges de personnel de l’Assemblée nationale – qui compte plus de 1350 fonctionnaires – sont bien plus importantes en France qu’en Allemagne ou en Angleterre, selon une étude de l’Institut français pour la recherche sur les administrations publiques (Ifrap), qui dénonce l’opacité de la rémunération des agents.

« Les dépenses de personnels y apparaissent beaucoup plus élevées qu’au Bundestag ou à la Chambre des communes », relève cette étude, que l’AFP a obtenue, et dont les premiers éléments ont été publiés mercredi 13 juin par Le Point. Et que rapporte le Monde.fr

7 700 EUROS BRUT PAR MOIS EN MOYENNE

« Les données sur l’Assemblée nationale sont confuses et secrètes, particulièrement celles relatives à la rémunération des agents », souligne l’étude. D’après les données obtenus par l’Institut, le salaire moyen d’un agent est de « 7 700 euros brut par mois ». « C’est près de 77 % de plus que pour un fonctionnaire du Bundestag allemand (4 390 euros) et près de deux fois plus que son homologue britannique (2 733 euros) ».

« Il est totalement impossible de se procurer les grilles de rémunérations des agents de l’Assemblée  », explique l’Ifrap. Si l’Assemblée décidait de ne verser les primes de nuit qu’aux agents présents effectivement la nuit (trois cents à quatre cents), elle économiserait 32 millions d’euros par an. Les « indemnités pour travaux supplémentaires permettent aux agents de doubler leurs rémunérations » (48 millions d’euros en 2010).

Pendant la période 1997-2010, les charges de personnel ont augmenté de plus de 35 %. Le budget de l’Assemblée (fonctionnement et investissement), qui jouit d’une autonomie financière, était de 539 millions d’euros en 2010. Les produits de placement n’apparaissent jamais dans les documents budgétaires, fait encore remarquer cette étude.

UNE RÉMUNÉRATION DES PARLEMENTAIRES DES PLUS AVANTAGEUSES

L’Ifrap – fondation reconnue d’utilité publique, qui fait des études sur l’efficacité des politiques publiques – s’est aussi penché sur la rémunération des parlementaires, plus avantageuse en France qu’à l’étranger. «  La vraie différence entre le député français et ses homologues européens pèse sur les frais de secrétariat, c’est-à-dire les salaires des collaborateurs parlementaires, et de l’indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) allouée aux députés », souligne-t-il.

Un député français touche une rémunération mensuelle brute de 7.100,15 euros, à laquelle s’ajoute une indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) de 6.412 euros par mois, ainsi qu’un crédit ouvert mensuellement de 9.138 euros pour la rémunération des collaborateurs.

Note de VNDP :  Sans oublier la fameuse « réserve parlementaire » au montant plus qu’opaque…
 
 
 
 

Poster un commentaire

Classé dans Politique, Société

Voyages : connaissez-vous les bienfaits cachés de votre carte bancaire ?

CONSOMMATION / PRATIQUE

 
Comme beaucoup de Français, vous possédez une carte bancaire pour régler vos achats et retirer de l’argent liquide au distributeur. Et comme beaucoup de Français également, vous avez négligé de lire le contrat relatif à ce moyen de paiement.
Vous ignorez donc certains avantages donnés par votre carte et qui peuvent vous faire économiser de belles sommes quand vous partez en voyage. Lisez vite ce qui suit…

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une carte Visa, American Express ou Mastercard, sachez que vous avez droit à un certain nombre de services gratuits pour peu que vous payiez votre voyage à l’étranger avec votre carte :
 si vous tombez malade ou avez un accident, vous pouvez être rapatrié ou transporté à l’hôpital sans rien dépenser !
 si vous êtes hospitalisé sur place, votre banque prend en charge la venue et l’hébergement d’un proche, si la durée n’excède pas 10 jours.
 en cas de démêlés avec la justice, lors de votre séjour, vous bénéficiez d’une assistance juridique et financière (avance de la caution et des honoraires de l’avocat).
 les accidents que vous auriez eus dans les transports publics du pays et qui vous auraient causé des dommages donnent droit aussi à une indemnisation.

Autre situation : vous avez payé un voyage avec votre carte bancaire et vous devez l’annuler. Selon le motif de l’imprévu, vous pouvez obtenir le remboursement des billets d’avion ou de train, ainsi que les nuitées d’hôtel.

Votre avion ou votre train a du retard ? Vous pouvez aussi être dédommagé si vous avez dû prendre un ou plusieurs repas supplémentaires, ou si vous avez été contraint de dormir à l’hôtel – le tout à la charge de votre banque.

Les bagages égarés donnent droit à un remboursement. Si vos valises ont été délivrées avec un retard supérieur à 4 heures, vous pouvez vous faire rembourser les objets de toilette ou les vêtements que vous avez dû acheter en urgence et en dépannage. Sont remboursés aussi les bagages volés ou détruits.

Cette liste est non exhaustive. Renseignez-vous auprès de votre banque, et vos vacances à l’étranger deviendront encore plus attractives…

Retrouvez toutes les astuces sur Plusrichedemain
Voir aussi le site la-carte-bancaire.fr

 
 
 
 

1 commentaire

Classé dans Consommation, Pratique