Mort du neuropsychiatre David Servan-Schreiber : la médecine officielle triomphe

SOCIÉTÉ
Mort du neuropsychiatre David Servan-Schreiber : la médecine officielle triomphe

Le neuro-psychiatre David Servan-Schreiber, mort d’un cancer au cerveau dimanche soir à l’âge de 50 ans, s’était rendu célèbre en publiant des ouvrages, dont le plus connu « Anticancer » en 2007, qui rapportaient les travaux du Dr Beliveau en matière de relation entre alimentation et cancer, et sa fameuse soupe anti-cancer.

Décédé malgré avoir essayé d’appliquer les conseils du Dr Beliveau, la médecine officielle triomphe. Les médias aux ordres ne manquent pas d’inviter les professeurs de médecine qui jurent que seule la chimiothérapie est la seule médecine valable. A raison de 1500€ par jour le coût d’un malade du cancer à l’hôpital, on comprend mieux certaines choses…

Suite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s